NOS PROJETS:


SOS-Forêts a exécuté, depuis sa création en 1996, divers projets. Financés essentiellement par des bailleurs étrangers tels que la Fondation Goldman pour l’Environnement, BirdLife International, Critical Ecosystem Partnership Fund (CEPF), Darwin Initiative, ARCADIA, le Programme PNUD/FEM de micro-financements, la FAO, l’UE, Care International Ghana, Ambassade du Canada, etc.

Certains de ces projets ont été transformés en programme (ex : protection des IBA, restauration des mangroves et autres écosystèmes forestiers, protection de la faune, etc.)

Ces projets ont permis des avancées significatives dans le domaine de la préservation de l’environnement et la réduction de la pauvreté en milieu rural dans les différentes régions cibles.

Les principaux projets exécutés par SOS-Forêts

CisoPFLEG

Le projet CiSoPFLEG d’une durée de trois ans (Février 2014-Janvier 2017) est financé par l’Union Européenne (UE) et mis en œuvre par Friends of the Earth-Ghana (FoE-Gh) en partenariat avec Forêts et Développement Rural (FODER), Réseau Ressources Naturelles (RRN), SOS-Forêts/International Centre for Enterprise and Sustainable Development (ICED) et le Département d’Agriculture et des Ressources Naturelles de l’Université de Copenhague.

L’objectif principal du projet est d’améliorer la gouvernance forestière pour une gestion durable des forêts en Afrique Occidentale et Centrale à travers la collaboration entre le Ghana, le Cameroun, La RDC et la Côte d’Ivoire.

EXPECTED OUTCOMES:

50 organisations de la société civile, 90 producteurs et vendeurs locaux de bois, 30 organes de presses et 25 compagnies d’exploitation forestière sont effectivement engagés dans les négociations nationales de l’APV-FLEGT et dans son processus de mise en œuvre.

Des plateformes de dialogue constructif et d’apprentissage

Des Plates-formes de dialogue constructif et d'apprentissage pour discuter des questions de gouvernance forestière, du partage des informations et des expériences sont opérationnelles et conduisent à renforcer les processus APV -FLEGT dans les quatre pays cibles.

La sensibilisation du public et la transparence dans le secteur forestier APV-FLEGT au Ghana, la RDC, la Côte d'Ivoire et le Cameroun sont améliorées

La Visibilité et la demande de bois de licence FLEGT entre les acteurs du secteur privé et les producteurs de bois domestiques, les commerçants et les consommateurs sont promus dans les quatre pays cibles.

Lire le projet entier
voir les liens connexes